6 Formation

Conseils pour la formation

Félicitations pour ta place de formation! Dans les mois à venir, tu vas visiter une école professionnelle, être formé dans ton métier et rencontrer de nouvelles personnes. Nous te souhaitons beaucoup de chance et espérons que cette phase de vie soit passionnante et intéressante pour toi! Pour que ta formation se passe sans problèmes, tu devrais faire attention à certains points. Nous t’aidons volontiers et nous défendons tes droits en tant que syndicat.

Bien réglé – ton contrat de formation

Avant de pouvoir commencer ta formation, tu dois conclure par écrit un contrat de formation avec l’entreprise de formation. Le contrat de formation contient des règles concernant les conditions pour ta formation. Le contrat doit respecter les lois sur la formation et d’autres lois. Le législateur prescrit par exemple, combien de jours de vacances te reviennent ou combien d’heures au maximum tu peux travailler par jour et par semaine.

Liste de contrôle: Quel contient le contrat de formation?

  • L’objectif et le déroulement de la formation.
  • Le début et la durée de la formation
  • Le lieu de la formation
  • Le formateur ou la formatrice
  • Les horaires de travail
  • Période d’essai: 1-4 mois; pendant le temps d’essai, les deux partie peuvent mettre un terme à la formation sans indication de motifs.
  • L’indemnité de formation et les prestations supplémentaires
  • Les jours de vacances par an: selon la loi, 20 jours au maximum pour les personnes majeures, 24 jours pour une semaine de travail de 6 jours
  • Les conditions de démission
  • Le cadre de programme de formation en tant qu’avenant au contrat
  • Le plan de formation de l’entreprise: Ce plan décrit quelles stations tu parcoures dans ton entreprise de formation et ce que tu y apprends.
  • Des indications sur les conventions collectives et les accords d’entreprise

Bien calculé – l’indemnité de formation

Si une convention collective existe dans ton entreprise de formation, celle-ci règle également le montant d’argent que les apprentis reçoivent. Si aucune convention collective n’existe, renseignes-toi au sujet du salaire conventionnel dans d’autres entreprises de ton secteur. Ton indemnité de formation doit s’orienter à celui-ci et ne doit pas être inférieure de plus de 20% par rapport à l’indemnité conventionnelle. Tu as le droit à plus d’argent avec chaque année de formation.

 

Tes obligations pendant la formation

Tu dois naturellement participer de manière active à ta formation. Tes supérieurs hiérarchiques ont le droit de te donner des instructions et tu dois les suivre si elles servent à la formation.

CAHIER DE RAPPORTS

Tu marques tout ce que tu fais et apprends pendant ta formation chaque semaine dans ton cahier de rapports. Tu as le droit de le faire pendant ton temps de formation. Ta formatrice ou ton formateur doivent contrôler et signer tes rapports. Le cahier de rapports est valable en tant que preuve de formation même sans la signature. Tu seras admis à l’examen uniquement si le cahier de rapports est complet à la fin de la formation.

ABSENTÉISME & MALADIE

Tu ne peux pas travailler si tu es malade. Tu dois prévenir ton entreprise de formation que tu ne peux pas venir. À partir du troisième jour de maladie, tu dois présenter une feuille de maladie. Ton entreprise peut également exiger celle-ci dès le premier jour de maladie. Tu continues à recevoir ton salaire lorsque tu es malade. Pendant les journées d’école professionnelle, tu dois te porter malade auprès de l’école et de l’entreprise.

ÉCOLE PROFESSIONNELLE

La visite de l’école professionnelle fait partie de la formation et donc obligatoire. Tu est libéré du travail par ton entreprise pour ces journées. L’école professionnelle est calculée dans ton temps de travail. Si l’école est fermée pour une raison quelconque, tu dois aller à l’entreprise.

Tes droits pendant la formation

Tu as naturellement des droits pendant la formation. Veilles à ce que ton entreprise respecte ceux-ci. En tant que syndicat, nous te soutenons afin que tu obtienne ton droit même en cas de litiges.

FORMATRICE/FORMATEUR

Ton entreprise de formation est obligée de te faire accompagner par une formatrice ou un formateur. Cette personne doit être accessible pour tes questions et t’expliquer les nouvelles tâches au préalable. Si tu n’apprends rien ou si tu n’effectue que le même travail que les collègues formés/es, tu devrais te faire conseiller. Ta formation est là pour apprendre!

COMMETTRE DES ERREURS

Tu apprends quelque chose que tu ne connais pas. Les erreurs y appartiennent aussi. Si tu endommage quelque chose, l’entreprise doit payer les dégâts. Ce n’est pas toi qui dois s’en charger. Tu as également le droit d’être traité avec respect. Personne n’a le droit de crier ou de te punir.

CADRE DE PROGRAMME DE FORMATION

Examines le cadre de programme de formation soigneusement. Celui-ci règle les contenus que tu dois apprendre chaque année. Tu as le droit à une formation complète. Si ton entreprise de formation n’est pas capable de te transmettre tous les contenus, elle doit trouver une alternative pour que tu puisses apprendre certaines compétences en-dehors de l’entreprise.

AUCUNE ACTIVITÉ NON CONFORME À LA FORMATION

Chacun fait du café pour une réunion. Mais si ces tâches ne sont effectuées que par toi ou si tu dois faire des courses privées pour tes supérieurs, ceci n’est pas correct. Les activités qui ne correspondent pas à ta formation ne relèvent pas de ton contrat. Fais-toi conseiller par ton syndicat ou parles avec ton comité d’entreprise ou de ta représentation des apprentis et de la jeunesse (JAV) à ce sujet.

 SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Dans le cas de travaux dangereux, tu dois porter des vêtements de protection qui doivent être mis à ta disposition par ton employeur. D’autres mesures de sécurité sont réglées dans la loi de protection et de sécurité au travail. Celles-ci doivent être absolument respectées par ton entreprise.

  • En général, il est interdit d’attribuer des travaux dangereux aux apprentis de moins de 18 ans.
  • Normalement, tu n’as le droit de travailler que huit heures par jour. Dans des cas exceptionnels, les personnes majeures ont le droit de travailler jusqu’à dix heures. Ces heures supplémentaires doivent être compensées dans les semaines suivantes.
  • Tu as le droit à 30 minutes de pause si tu travailles plus de 6 heures par jour. Les mineurs ont même le droit à une heure de pause.
  • Tu peux travailler le dimanche uniquement dans des cas exceptionnels ou dans certains secteurs de travail, mais pas plus que 15 dimanches par an. Pour chaque dimanche où tu travailles, tu as le droit à un jour de libre.

Tu apprends plus sur les lois et le règlement dans la vie de travail à l’école professionnelle. Si jamais tu as des questions ou si tu constate que tes droits ne sont pas respectés tu peux contacter ton comité d’entreprise, ta représentation des apprentis et de la jeunesse (JAV) ou ton syndicat.

PROTECTION CONTRE LE HARCÈLEMENT ET LE MOBBING

Tu as le droit de ne pas être insulté ou harcelé sexuellement. Personne n’a le droit d’être physiquement violent à ton égard.

Si tu dois supporter régulièrement des hostilités, ou des moqueries régulières, tu devrais agir. Dans ton entreprise, la formatrice ou le formateur ainsi que le comité d’entreprise ou la représentation des apprentis et de la jeunesse sont ici pour t’aider. Les enseignantes et les enseignants de l’école professionnelle ou une interlocutrice ou un interlocuteur du syndicat responsable peuvent également te conseiller et te soutenir.

Le financement pendant la formation

Tu dois pouvoir vivre de quelque chose même pendant la formation. Nous te donnons un aperçu des différentes manières avec lesquelles tu peux te financer.

INDEMNITÉ DE FORMATION

Tu as le droit à une indemnité pendant une formation en alternance. Le montant est différent selon le secteur de travail et l’entreprise.

En général, le montant des indemnités de formation sont plus hauts si une entreprise est liée à une convention collective. Les conventions collectives sont conclues entre les syndicats et les employeurs individuels ou encore un secteur de travail entier. Tu trouveras des informations concernant l’indemnité de formation tarifaire pour ton secteur sous www.tarifvertrag.de.

Tu recevras de plus amples informations au sujet des conventions collectives et d’accords existants dans ton entreprise auprès de ton comité d’entreprise ou du syndicat responsable.

Selon le montant de ta rémunération, des cotisations d’assurance sociale et des impôts peuvent survenir.

Exemple: Indemnités de formation tarifaires
Source: www.boeckler.de/wsi-tarifarchiv_2272.htm

AIDE À LA FORMATION

Si tu n’habites pas chez tes parents pendant la formation en alternance et que ton indemnité de formation ne suffit pas pour vivre, tu peux poser, dans certains cas, une demande pour une aide à la formation. En règle générale, les réfugiés reconnus et les requérants d’asile ont le droit à l’aide à la formation. La demande pour ceci doit avoir été effectuée avant le 31.12.18. Avec l’autorisation de l’aide à la formation, tu ne reçoit certes aucune prestation selon la loi de prestations pour requérants d’asile (Asylbewerberleistungsgesetz), mais tu as éventuellement le droit à une subvention pour le loyer de ton appartement (à Allocations de logement) Tu pose ta demande d’aide à la formation auprès de l’office pour l’emploi. Le taux maximum est de 572,- Euros par mois Ton consultant ou ta consultante t’aidera volontiers pour effectuer la demande.

SUBSISTANCE

Éventuellement, tes parents devront également subvenir à tes besoins. Ta conseillère ou ton conseiller de l’office pour l’emploi t’indiquera le montant du soutien qui te revient légalement.

INDEMNITÉ DE LOGEMENT

Pendant ta formation, tu peux faire une demande d’indemnité de logement auprès de la Mairie responsable. Celle-ci sera reconnue sous certaines conditions. Ceci est le cas si tu ne reçois pas d’aide à la formation car, par exemple, tu as déjà terminé une formation. L’indemnité de logement est une contribution à ton loyer accordée pour un an. Avec un salaire de 600,- Euros et un loyer de 250,- Euros par mois, cette contribution est de environ 50,- Euros par mois.

Si tu as besoin de soutien pour remplir des formulaires de demandes, adresses-toi au service social proche de chez toi ou au service d’aide au jeunes immigrés.

 Comité d’entreprise et JAV

Dans les entreprises qui comptent au moins cinq employées et employés, le personnel a le droit de créer un comité d’entreprise. Celui-ci représente les intérêts des employées et employés vis-à-vis de l’employeur. Le comité d’entreprise est élu de manière démocratique et à le droit d’influencer les décisions de l’employeur.

Si un comité d’entreprise existe, une représentation des apprentis et de la jeunesse peut être également élue. Pour ce faire, il doit exister au moins cinq employés mineurs ou apprentis en-dessous de 26 ans. La JAV représente les intérêts des employées et employés vis-à-vis de l’employeur. Elle surveille si l’employeur respecte les lois en vigueur et les directives de formation. Elle peut prendre des mesures qui contribuent à l’intégration des jeunes et des apprentis d’origine étrangère. Si tu effectue des travaux qui ne sont pas mentionnés dans ton plan de formation, ou si tu est maltraité, tu peux contacter la JAV.

 

7 Partie services

Merken

Merken

Merken

Merken

Merken

Merken

Merken