N’aie pas peur des examens!

Si ta formation est conçue comme nous l’avons décrit, rien ne peut t’empêcher de réussir l’examen intermédiaire et final.

Car l’examen final permet de constater si tu possèdes les connaissances et les aptitudes nécessaires que ton métier exige. L’admission à l’examen final dépend de ta réussite à l’examen intermédiaire.

Il se peut aussi que l’examen final ait lieu en deux parties séparées dans le temps. La première partie de l’examen final a alors le caractère d’un examen intermédiaire. Mais dans ce cas, fais-toi conseiller par ton syndicat. Pour l’examen final, tu dois de plus présenter ton livret d’apprentissage complété et signé. Si ces conditions ne sont pas remplies, tu ne seras pas admis à l’examen final.

En tant que jeune apprenti(e) tu as de plus droit à être dispensé(e) de travail une journée avant l’examen final écrit (§ 10 JArbSchG).

Si tu sais, dès l’école, que tu es rapidement sujet au stress de l’examen, un séminaire de la jeunesse syndicale peut t’aider. Sur les pages d’accueil tu trouveras les offres actuelles et dates de séminaires.

 N’aie pas peur du licenciement: Les apprentis ne peuvent pas être licenciés sans motif!