3. Argent: aide financière pendant l’apprentissage

Tu as certainement déjà pensé à te chercher un appartement ou à créer une colocation pour voler de tes propres ailes et être indépendant de tes parents. Sauf que souvent l’argent n’est pas suffisant pour subvenir à ses besoins.

Les apprentis qui suivent une.préparation professionnelle, sont formés en alternance, hors ou inter-entreprise, peuvent déposer auprès de l’agence locale du travail une demande d’aide à la formation professionnelle (BAB). A certaines conditions, des aides peuvent être versées pour les frais de logement, d’habi-llement et de transport. Les apprentis en formation scolaire à plein temps ne peuvent pas demander ces aides mais une bourse pour les élèves (BAFÖG) auprès de l’Office pour la promotion de l’apprentissage.

Le calcul de l’aide à la formation professionnelle et de la bourse est identique: tout d’abord, on détermine ce qu’on appelle le « besoin pour subvenir» qui dépend de l’âge, de la situation familiale et du logement. Ta rémunération d’apprentissage ainsi que les revenus de tes parents sont comptés – si tu es marié, également ceux de ta/ton partenaire. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions, les montants et les abattements pour la BAB et la BAFÖG sur www.bafoeg-aktuell.de. Tu peux calculer sans engagement si tu y as droit et à combien sur www.bab-rechner.arbeitsagentur.de.

En tout cas, tu dois faire une demande d’aide financière: la demande de BAB se fait auprès de l’agence pour l’emploi de ton lieu de résidence, celle de bourse BAFÖG pour les élèves auprès de l’Office pour la promotion de l’apprentissage compétent. Même une aide insignifiante signifie plus d’autonomie dans la vie. Avant de faire ta demande, fais-toi conseiller par ton syndicat. A cette occasion, demande aussi si tu gagnes suffisamment. Tu es peut-être dans une convention collective et as droit à plus d’argent, ton syndicat sur place peut te le dire.

Au cas où ta demande d’aide à la formation professionnelle est refusée, par exemple parce que tu fais déjà une 2ème formation ou ton métier n’est pas reconnu par l’Etat, tu as peut-être quand même droit à une aide au logement. En tant qu’apprenti majeur qui a loué un appartement sur le lieu de sa formation, tu as de bonnes chances de recevoir une aide au logement. La demande d’aide au logement se fait auprès du service d’aide au logement de la commune où se trouve ton appartement.

De plus, tes parents peuvent demander les allocations familiales pendant ta scolarité, tes études ou ta formation, ta recherche de place d’apprentissage, pendant la période d’un service volontaire reconnu (p.ex. service volontaire social ou écologique) ou pendant une période transitoire de 4 mois maximum, p. ex. entre deux formations. Condition: tu as moins de 25 ans, es encore en formation initiale ou tu cherches une place d’apprentissage, sans résultat, ou un emploi après la formation initiale tout en ne travaillant pas plus de 20 heures par semaine. Comme il faut faire attention à de nombreux détails, qu’il y a beaucoup de « si » et de « mais », fais–toi conseiller par ton syndicat en cas de doute. Par ailleurs, l’agence pour l’emploi met à disposition le « Guide des allocations familiales » à télécharger sur www.arbeitsagentur.de avec de nombreuses explications.

Si tu veux gagner encore un peu quelque chose en plus, il ne reste peut-être comme possibilité que le petit boulot. Mais attention: tu dois informer ton employeur/formateur de ton petit boulot et ne pas dépasser les heures maximales légales de travail. Ton employeur/formateur peut t’interdire un petit boulot, seulement s’il y a un intérêt justifié. Ce peut être par exemple le cas lorsque cela compromet la réussite d’une formation ou si tu souhaites travailler pour un concurrent. Pour éviter que l’aide à la formation professionnelle, ta bourse BAFÖG ou les allocations familiales ne soient diminuées à cause de ton petit boulot, fais le calcul exact auparavant et fais-toi conseiller par ton syndicat.

 4. Santé et sécurité au travail: Pour que rien ne te tombe dessus!