6. Syndicats: Que font-ils en fait?

En lisant cette brochure, tu as certainement déjà compris que les syndicats s’engagent pour toi et tes droits pendant l’apprentissage. Quelques exemples ont été cités: la protection juridique dans les litiges en matière de droit du travail ou le soutien dans les problèmes de formation. Cette brochure est à elle seule déjà un programme: « tes droits pendant l’apprentissage » car c’est seulement quand on connaît ses droits qu’on peut les revendiquer pour soi et ses collègues.

Une mission-clé des syndicats consiste à s’assurer que les droits protégés s’appliquent aussi dans la réalité pour les apprentis et les salariés. Pour cela, les syndicats travaillent étroitement avec les comités d’entreprise et représentants du personnel, ainsi qu’avec les représentants des jeunes et des apprentis. Mais pour cela aussi, l’explication des droits en vigueur, le premier conseil en matière de droit du travail et la protection juridique sont importants. Il existe par exemple pour les apprentis le conseil en ligne www.doktor-azubi.de, on y répond aux questions sur la formation et on y donne des conseils pour résoudre les problèmes.

La 2ème mission importante des syndicats consiste à conclure des conventions collectives qui règlementent les accords sur les salaires, les congés, les temps de travail ou l’embauche après l’apprentissage. Ces réglementations sont la plupart du temps plus favorables que la loi – selon la loi, tu peux en tant qu’apprenti majeur ou salarié(e) régulièrement travailler jusqu’à 48 heures par semaine. La plupart des conventions collectives prévoient des temps de travail de 35 ou 39 heures. Mais la convention collective n’est valide que si ton employeur y a participé et si tu es membre du syndicat correspondant. Les conventions collectives étant très nombreuses, renseigne-toi auprès de ton syndicat (contacts cf. page 98) si une convention collective s’applique à toi et ce qu’elle contient. Et si tu bénéficies d’une convention collective, tu dois t’inscrire dans un syndicat. Car: plus un syndicat a d’adhérents, c-à-d. plus il est fort, et meilleures sont les réglementations qu’il peut obtenir dans les négociations pour les apprentis et les salarié(e)s.

Depuis le début de l’industrialisation, les salariés dépendants, donc les ouvrières et ouvriers, les apprentis et les employés se regroupent dans des syndicats pour défendre ensemble leurs intérêts: de meilleures conditions de travail et de vie. Naturellement, les syndicats sont ouverts à tous: apprentis, étudiants, ouvriers et ouvrières, employés, chômeurs. La solidarité est le principe le plus important des syndicats – se soutenir pour imposer ses intérêts et agir ensemble. C’est pourquoi il est important que le plus possible de salariés adhèrent à un syndicat et y participent activement.

Pour pouvoir remplir ces missions et offrir à chaque membre un interlocuteur compétent à proximité, les syndicats ont des contacts régionaux. Page 98 tu trouveras une liste d’antennes à proximité.

Quel est le bon syndicat pour moi?